Télécharger ce numéro


Sommaire

I / Dossier monographique

« Quand le féminin se met en scène
Variations textuelles, scéniques et visuelles
autour des notions de Type, Archétype et Modèle
dans les mondes ibériques et ibéro-américains (XXe-XXIe) »

Coord. : Isabelle CABROL et Corinne CRISTINI

Vinciane TRANCART (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3),
Les muses andalouses de Julio Romero de Torres : renouvellement d’un type ou archétype ?

Xavier ESCUDERO (Université du Littoral Côte d’Opale),
Cristina Guzmán, profesora de idiomas  (1936) de Carmen de Icaza : mise en scène d’une nouvelle identité féminine pendant la guerre civile

Corinne CRISTINI (Université Paris – Sorbonne),
Des mises en scène du féminin. Frida Kahlo sous l’œil photographique de Lola Álvarez Bravo et de Gisèle Freund

Martine HEREDIA (Université Paris – Sorbonne),
Esther Ferrer ou le corps de l’artiste comme matière première.

Renée Clémentine LUCIEN (Université Paris – Sorbonne),
Autobiographie et politique dans l’œuvre de la plasticienne cubaine Tania Bruguera.

Mercedes ALVAREZ SAN ROMÁN (Université Paris – Sorbonne),
Una nueva vida en la ciudad. Las mujeres emigrantes del campo en el cine español de los albores del siglo XXI: Solas (1999), Volver (2006) y La soledad (2007).

Evelyne COUTEL (Université Paris – Sorbonne),
Portraits de femmes et création féminine dans la série télévisée espagnole Mujeres (2006).

Isabelle CABROL (Université Paris – Sorbonne),
Ana, Rosa, Marisa y Fran : un chœur de femmes sur le devant de la scène espagnole. L’adaptation théâtrale du best-seller d’Almudena Grandes, Atlas de geografía humana (Luis García-Araus et Juanfra Rodríguez, Centro Dramático Nacional, 2012-2013).

II / Varia

Samuel RODRÍGUEZ (Université Paris – Sorbonne),
Hacia los orígenes del mal. Violencia simbólica y personajes femeninos en la narrativa de Espido Freire.

Maria ARAÚJO Da SILVA (Université Paris – Sorbonne),
Maria Ondina Braga et les voix(es) de l´exil.

Jefferson AGOSTINI MELLO (Université de Sao Paulo),
Égalités et inégalités de la réception de Bernardo Carvalho dans le marché littéraire français.

Christian BOYER (Université Paris – Sorbonne),
Le monstre domestique : de l’infâmilier dans quelques récits courts d’Emilia Pardo Bazán.

Cécile BROCHARD (Université de Nantes),
Regard panoptique et dictature : la mise en scène de l’omniscience dans les romans du dictateur à la première personne.

Julie AMIOT (Université Paris-Sorbonne),
Barrio : l’humour et le jeu comme armes.

III / Documents

Véronique PUGIBET (Université Paris – Sorbonne),
Entrevista con Diego Lerman (prix de la photographie à La Havane).

Ralf JUNKERJÜRGEN (Université de Regensburg),
El círculo virtuoso de la crisis. Jóvenes directores españoles sobre su situación actual. Una entrevista con Mar Coll, Alejandro Alvarado, Concha Barquero, Daniel Castro y Rodrigo Sorogoyen.

IV / Comptes-rendus

Maud LE GUELLEC (Université Charles de Gaulle – Lille 3),
Compte rendu de l’ouvrage Le travail du visible. Claude Esteban et les arts plastiques, sous la direction de Bruel, Xavier, Giraud, Paul-Henri, Guillaume-Alonso Araceli et Jouishomme, Christine (prologue de Bernard Noël), Paris, Hermann, 2014, 319 pages.

Camille POUZOL,
compte-rendu de « Bande dessinée et adaptation. Littérature, cinéma, TV », Benoît Mitaine, David Roche, Isabelle Schmitt-Pitiot, (dir.), Clermont-Ferrand, Collection « Littératures », Presses Universitaires Blaise Pascal, 2015, 374 p.

Bénédicte BREMARD (Université de Bourgogne),
compte-rendu Nancy Berthier, Antonia Del Rey-Reguillo, (eds) Cine iberoamericano contemporáneo y géneros cinematográficos, Valencia, Tirant Humanidades, 2014.